Retour

Des menaces provoquent un branle-bas à l'école secondaire Le Sommet

La sortie des classes à l'école Le Sommet dans le secteur de Charlesbourg s'est effectuée sous haute surveillance policière, hier après-midi. Un adolescent aurait proféré des menaces sur les réseaux sociaux, mais la police ne peut affirmer pour l'instant si ces informations sont fondées.

Un jeune homme de 17 ans a été interrogé relativement à cette affaire. L'adolescent, qui ne fréquente pas l'établissement scolaire, a ensuite été libéré en soirée. 

Deux autres jeunes de 14 et 16 ans ont été rencontrés au cours de l'enquête. La police de Québec n'est toujours pas en mesure de dire si des accusations seront portées.

Rappelons qu'en 2013, trois adolescents ont été accusés pour avoir élaboré un plan visant à fusiller des élèves et des professeurs de l'école secondaire Le Sommet. Ils ont été condamnés à réaliser des travaux communautaires en plus de suivre un programme de réhabilitation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine