Retour

Des militaires de Valcartier s'envolent vers la Pologne

Un contingent de militaires de Valcartier s'envole vers la Pologne pour prendre part à une mission de six mois au sein de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). Les familles des 120 membres du Royal 22e Régiment ont assisté à leur départ avec émotion, tôt ce matin, à la base militaire.

Les soldats de Valcartier vont prendre la relève d'un autre contingent canadien qui est de retour de mission. Ils vont s'entraîner avec les forces de la coalition de l'OTAN qui sont sur place pour rassurer les pays d'Europe de l'Est face aux invasions de la Russie en Ukraine.

« C'est un exercice au sein de la coalition avec des membres des autres armées. Il n'y a pas de combats engagés ou des missions pour des opérations de combat », précise l'adjudant-chef Serge Despins.

Plusieurs militaires étaient fébriles à quelques heures de leur départ pour cette opération baptisée Reassurance. « Dans une carrière militaire, c'est un moment fort. Moi, je me souviens de chacun de mes déploiements », témoigne le colonel Michel-Henri Saint-Louis.

Le départ est aussi déchirant pour les soldats qui laissent derrière eux leur famille pour six mois.

Plus d'articles