Retour

Des municipalités mobilisées contre leur service cellulaire déficient

Les élus de la circonscription de Montmagny-l'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup partent en croisade contre les compagnies de réseaux cellulaires pour obtenir une meilleure couverture de téléphonie sans fil.

Le service cellulaire n'est pas accessible partout dans les municipalités. À Saint-Cyrille-de-Lessard par exemple, les résidents doivent se rendre près de l'église du village au haut d'une côte pour espérer faire des appels avec leurs téléphones portables.

L'entrepreneur Robin Caron, qui possède quatre carrières de gravier près du petit village de Saint-Marcel, dit avoir beaucoup de difficulté à faire des affaires.

« C'est de la perte de temps de déplacements pour aller faire nos appels. Ça nuit à tout le monde, personne n'est capable d'avoir une communication et on paie le même prix que si on avait du service », dit-il.

Service essentiel

Une pétition a été lancée pour demander l'intervention du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) afin de forcer les compagnies de téléphonie à rajouter des tours de communication.

Près de 2000 noms ont été recueillis, dont celui des élus de 62 municipalités et préfectures du Bas-Saint-Laurent.

Les signataires estiment que le cellulaire est un service essentiel pour la sécurité de la population de même que pour le développement économique des territoires.

Le député conservateur Bernard Généreux entend porter le dossier à Ottawa.

Coûts trop élevés?

De leur côté, les compagnies de télécommunications soulignent que les coûts pour améliorer le réseau en région rurale sont importants.

Bernard Lord, président de l'Association canadienne des télécommunications sans fil, souligne que le secteur privé investit près de 3 milliards de dollars par année au Canada pour améliorer le service.

Il se dit néanmoins prêt à rencontrer les élus. « Je suis prêt à aller écouter les gens pour voir ce qu'on peut faire avec eux, ensuite rapporter ça à nos membres, les fournisseurs de service de cellulaire du Canada. [...] et voir comment on peut aider à pallier le manque de services ».

Les compagnies de télécommunications estiment que 97 % de la population canadienne est desservie par le réseau cellulaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine