Retour

Des nouveautés gastronomiques à surveiller à Québec en 2018

L'année s'annonce mouvementée pour le monde de la gastronomie à Québec. Trois nouveaux restaurants asiatiques verront le jour, des vedettes canadiennes de la restauration viendront cuisiner au Château Frontenac pour son 125e anniversaire et la cuisine du terroir d'inspiration moléculaire de La Tanière revivra.

Un texte d’Allison Van Rassel

La réouverture du restaurant du chef Frédéric Laplante et de sa conjointe Karen Therrien est sans doute l'événement gastronomique le plus attendu en 2018.

L'établissement du rang Saint-Ange aux limites de Saint-Augustin-de-Desmaures s'est glissé au sommet des meilleures tables en Amérique du Nord. Le couple a mis la clé sous la porte en 2014 pour des raisons financières. Frédéric Laplante croit toutefois que la conjoncture économique est propice pour ressusciter La Tanière.

Sans vouloir préciser le lieu, le couple affirme avoir trouvé l’endroit idéal pour faire revivre leur cuisine du terroir cinq diamants inspirée par la gastronomie moléculaire. Aucune date d’ouverture n’est encore avancée.

Des vedettes de la scène culinaire à Québec

Les chefs de quelques-uns des meilleurs restaurants au Canada seront également de passage à Québec en 2018 dans le cadre des célébrations entourant le 125e anniversaire du Château Frontenac.

David McMillan du réputé restaurant Joe Beef à Montréal, Jeremy Charles du restaurant Raymonds à Saint-Jean de Terre-Neuve, et John Horne du Canoe à Toronto cuisineront tour à tour avec le chef Stéphane Modat au restaurant Le Champlain.

Selon le chef Modat, ces rencontres feront rayonner la scène gastronomique de Québec partout au Canada.

« Ce sont des amis avant tout, affirme Stéphane Modat. On a tous les trois la même philosophie de travail en relation avec la nature. Je me sens enfin prêt à me coller à ces gars-là, poursuit-il. À force de voyager, on se rend compte que ce qui se passe au Champlain est à la hauteur de la cuisine du reste du Canada. »

Cuisine asiatique en vogue

Instigatrice des soirées resto-bulle, la blogueuse de Québec Héloïse Leclerc ouvrira Porcelaine en 2018. Dans son premier restaurant, elle vise à revisiter la culture traditionnelle chinoise, une véritable opportunité d'innovation sur la scène gastronomique de Québec.

« La cuisine chinoise authentique en est une d'émotions, aussi bien pour ceux qui la cuisinent que ceux qui la dégustent, raconte-t-elle alors qu’elle revient tout juste d’un troisième séjour en Chine. Ses saveurs aventureuses, mais équilibrées ne laissent personne indifférent. »

Héloïse Leclerc publiera aussi un premier livre de recettes intitulé Comme les Chinois réalisé en collaboration avec la photographe culinaire de Québec Catherine Côté.

Comme annoncé cet automne, la taverne japonaise Honō Izakaya ouvrira aussi ses portes dans Saint-Roch cet hiver. Avec son menu dédié aux saveurs typiques des tavernes japonaises, ce futur restaurant de la rue Saint-Joseph misera sur les yakitoris grillés, l’umami et les bières rafraîchissantes.

Présentement en mode « préouverture », Chez Tao propose pour sa part une bouffe de rue vietnamienne et ses cocktails. Pour l’instant, le menu n’offre toutefois que des évidences de ce type de cuisine, qui sont déjà disponibles dans le quartier Saint-Sauveur : rouleaux de printemps, pad thaï et Phở, par exemple.

Une visite lors du deuxième jour d’opération fut loin d'être convaincante. La cuisine devra notamment doser l’utilisation de la sauce au poisson. Chapeau aux cocktails cependant, notamment la version signature présentée dans un maneki-neko, un chat porte bonheur et traditionnelle à la culture japonaise.

L’ouverture officielle de Chez Tao est aussi prévue cet hiver.

Plus d'articles