Retour

Des parents poursuivent une association de hockey mineur

Les parents de trois jeunes hockeyeurs réclament 16 000 $ à l'Association de hockey mineur de Charlesbourg (AHMC) pour avoir expulsé leurs enfants.

Un texte de Yannick Bergeron

Les parents ont toutefois obtenu une injonction de la Cour supérieure pour que les jeunes hockeyeurs puissent continuer à jouer au sein de l'AHMC jusqu'à la fin de la présente saison.

Le conflit entre les parents de trois frères âgés de 9, 10 et 12 ans s'est transporté devant les tribunaux en septembre dernier. Au coeur du litige, une exigence des parents qui ont réclamé que leur plus jeune fils ne joue pas dans l'équipe d'un entraîneur en particulier.

Son grand frère avait joué pour cet instructeur et avait subi des sévices psychologiques, allèguent les parents. L'Association a indiqué qu'elle ne pouvait répondre à cette demande et a retourné un chèque pour rembourser les coûts d'inscription des trois enfants.

Dommages moraux

En plus de demander au Tribunal une injonction permanente pour que leurs fils puissent jouer à Charlesbourg aussi longtemps qu'ils le voudront, les parents veulent obtenir un dédommagement monétaire.

Ils allèguent que la conduite de l'Association de hockey mineur de Charlesbourg leur a causé des dommages. Ils réclament 1000 $ par enfants à titre de dommages moraux et 10 000 $ en dommage punitif.

Leur réclamation grimpe à un total de 16 000 $ en ajoutant 3000 $ pour couvrir les « troubles et inconvénients ».

Dans leur requête, les parents font valoir que les agissements de la direction de l'AHMC leur a causé des « troubles du sommeil et une perte de productivité au travail ».

Ils reprochent aussi à l'Association de les avoir privés « de leur plaisir de voir leurs enfants jouer au hockey », peut-on lire dans la requête.

Les parties se sont entendues pour débattre du dossier devant le Tribunal, une fois que la présente saison de hockey sera terminée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine