Retour

Des projets verts et comestibles pour La Cité-Limoilou

L'arrondissement La Cité-Limoilou sera embelli cet été par au moins trois nouveaux îlots de verdure. Au total, une vingtaine d'organismes communautaires travaillent de concert pour mettre la touche finale aux projets qui auront une particularité : ils mettront de l'avant des cultures comestibles.

Les trois initiatives seront implantées à la Nef de Saint-Roch, sur le parvis de l'église Saint-Charles de Limoilou et dans la cour d'une habitation à loyer modique de la rue Bourlamaque, dans le secteur Montcalm.

Arianne Gagnon-Légaré, qui agit à titre d'organisatrice communautaire pour l'organisme les Amis de la terre de Québec, explique que l'un des buts visés est « d'augmenter la verdure en ville », et ainsi lutter contre les îlots de chaleur avec l'ajout de zones ombragées.

Les citoyens seront invités à participer à l'entretien de ces sites, mais aussi à partager les récoltes.

Plusieurs variétés ancestrales de plantes potagères ont été ciblées afin de favoriser la biodiversité. En plus des cerises de terre, des tomates, des aubergines, des haricots, des courges et des concombres, de nombreuses herbes aromatiques seront aussi cultivées.

Le financement pour ces nouveaux îlots de verdure n'est toujours pas attaché complètement. Arianne Gagnon-Légaré explique que les organismes participants ont fait des demandes à leurs partenaires et que l'envergure des cultures dépendra des réponses de ces donateurs.

Nef Saint-Roch

En 2015, quelques bacs de culture avaient été installés à la Nef, sur la rue Saint-Joseph, par le Collectif le banc. Le nouveau concept en intégrera beaucoup plus, sur tout le pourtour de l'église Notre-Dame-de-Jacques-Cartier.

Les organismes participants souhaitent aussi mettre en place des bancs et des tables pour que les citoyens puissent habiter le lieu.

Des bacs de verdure seraient aussi installés un peu partout dans le quartier Saint-Roch. Ces bacs seront des « projets satellites » à celui de la Nef.

Parvis de l'église Saint-Charles de Limoilou

Un groupe de citoyens travaille déjà depuis 2015 à la mise en valeur du patrimoine de cette église qui a célébré sa dernière messe en 2012. Or, avec la nouvelle initiative, ce sera le parvis qui sera agrémenté par des cultures de légumes et de petits fruits.

Avec la proximité de la piste cyclable « il s'agirait d'une halte cycliste verte », explique Arianne Gagnon-Légaré. Le jardin deviendra une « halte fraîcheur » pour les promeneurs qui passent devant l'église.

HLM Bourlamaque

L'Office municipal d'habitation de Québec (OMHQ) prévoit réaménager la cour intérieure de l'un de ses bâtiments sur la rue Bourlamaque.

Dans le cadre de ce chantier, plusieurs organismes ont sollicité l'OMHQ pour intégrer des plantes comestibles dans les nouveaux aménagements.

La direction de l'OMHQ confirme que les résidents se sont montrés enthousiastes à l'idée. La forme définitive du nouveau développement n'est pas encore déterminée, mais devrait être complétée à l'été 2016.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine