Retour

Des ratés pour les tests du système d'alertes au public au Québec

Les tests d'alertes qui ont été effectués lundi matin à l'occasion de la Semaine de la sécurité civile ont connu des ratés au Québec : aucun message n'a pu être capté par les téléphones cellulaires.

Le Système en alerte a distribué un message d’essai à 9 h 55 à la télévision, à la radio et sur les cellulaires compatibles au Québec.

L'objectif est de familiariser la population à ces alertes, qui sont envoyées par les gouvernements ou les responsables de gestion des urgences en cas de menaces imminentes, comme des incendies, des inondations, des tornades ou pour les alertes Amber.

Le porte-parole de la sécurité civile pour le ministère de la Sécurité publique, Thomas Poirier-Blanchet, affirme que les tests « ont généralement bien été pour la télé et la radio », la majorité des radiodiffuseurs ayant accepté de transmettre les messages.

Problème de codage

Il reconnaît toutefois que les tests sur les cellulaires n’ont pas fonctionné.

« Au niveau de l’alerte sans fil, il semble y avoir eu un problème de distribution […] Il n’y a aucun cellulaire qui a reçu une alerte ce matin », affirme Thomas Poirier-Blanchet.

L’échec de la transmission du message aux appareils cellulaires serait attribuable à un problème de codage qui a été corrigé lundi.

Le ministère de la Sécurité publique envisage de faire un nouveau test d’ici la fin de la semaine. M. Poirier-Blanchet explique que le CRTC n’autorise la diffusion d’alertes que pendant la Semaine de la sécurité civile.

Problèmes en Ontario

Des tests d’envoi d’alertes ont lieu partout au pays cette semaine. En plus du Québec, l’Ontario a également mis à l’essai le système lundi à 13 h 55.

Certains propriétaires de téléphones cellulaires ont affirmé avoir réceptionné le message, tandis que d’autres ont rapporté n’avoir reçu aucune notification.

Les tests dans les autres provinces et territoires auront lieu mercredi à l’exception du Nunavut.

Plus d'articles