Les vitrines du magasin Simons du Vieux-Québec exposent des robes bien particulières ces jours-ci. Au lieu de voir les vêtements du détaillant, les passants peuvent admirer les robes de métal de l'artiste de Québec François Bertrand.

On peut y voir une robe confectionnée avec 25 000 goupilles de canettes en aluminium ou une autre faite à partir de milliers de cuillères à thé.

« Je travaille toujours avec de petits matériaux de métaux que je n'altère jamais », explique François Bertrand.

L'artiste assemble patiemment toutes les petites pièces. Une seule œuvre peut lui prendre en moyenne 2000 heures de travail.

« Je travaille comme un couturier parce que chaque pièce est cousue avec un fil de laiton ou un fil d'acier. Il n'y a jamais de soudure », explique-t-il.

Ses robes-sculptures sont aussi exposées dans les vitrines de l'hôtel 71, rue Saint-Pierre.

L'artiste travaille actuellement sur une trilogie de robes de reine en goupilles qui portera le titre « Patience de moine, tissus royaux ».

Les œuvres de François Bertrand sont présentées dans le Vieux-Québec jusqu'au 31 octobre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque