Retour

Des sorties culturelles pour le temps des fêtes

Le temps des fêtes qui approche à grands pas est une période faste en termes de spectacles et sorties culturelles. Les chroniqueurs culturels Serge Drouin, Catherine Genest et Patricia Tadros en profitent pour faire leurs suggestions de spectacles de théâtre, musique, danse qui valent le détour.

Le journaliste culturel Serge Drouin penche d’abord pour Marc Dupré qui sera au Théâtre Capitole pour une deuxième année consécutive afin de proposer un spectacle festif, léger, fait de ses grands succès et ceux de ses invités. « Marc Dupré, c’est un gars qui fait des succès à tour de bras. Il pourrait prendre le bottin téléphonique, faire une chanson et ça fonctionnerait! », dit Serge Drouin. Le spectacle présenté du 7 au 31 décembre avait attiré l’an dernier 12 000 personnes.

Les 20 et 21 décembre, Serge Drouin s’arrête aussi sur Un Noël étoilé, spectacle dans la tradition des chants de Noël. La soirée rassemble sur scène un collectif de plusieurs vedettes, dont Marie-Michèle Desrosiers, Luce Dufault, Gino Quilico ainsi que la Famille Soucy. « C’est Minuit Chrétien, Sainte-Nuit, C’est l’hiver, Le petit renne au nez rouge, c’est tous les classiques », résume le chroniqueur. Le spectacle est présenté à la salle Albert-Rousseau.

Pour la famille, le Centre Vidéotron présente Les SuperDogs, spectacle idéal pour les petits. Les prouesses de chiens séduisent depuis des années, dit le chroniqueur. « Ils sautent, dansent, jouent au frisbee, s’habillent en princesse, c’est vraiment amusant! » Les SuperDogs est présenté le 27 décembre à 14 h.

Catherine Genest, coordonnatrice à la rédaction du journal Voir propose quant à elle tout d’abord Les contes à passer le temps qui reviennent pour une sixième année. La compagnie de théâtre La Vierge Folle de Maxime Robin présente des fictions inspirées par des quartiers de Québec avec des auteurs invités. « C’est des contes de Noël, il y a toujours un petit côté aigre-doux et cette année, on pourra notamment voir Maxime Beauregard-Martin qui signe un texte sur Saint-Roch et qui est un des auteurs qui avec Mme G cette année qui m’a beaucoup impressionnée ». Les contes à passer le temps sont au programme de la Maison Chevalier dans le Petit-Champlain du 11 au 20 décembre.

Un incontournable sera par ailleurs le Beu-Bye 2016, dit Catherine Genest. La troupe de Lucien Ratio revient avec sa revue de l’année de Québec. Le comédien polyvalent fait la mise en scène, joue, compose les chansons du spectacle qui rassemble aussi Monika Pilon, Joëlle Bourdon, Nicolas Létourneau, Mathieu Campagna. « Un spectacle que j’ai vu les deux autres années. C’est vraiment moqueur et gentil à la fois, peut-être même plus doux que le Bye-Bye télévisé, mais juste assez mordant ». Politique municipale à Québec, mais aussi actualité internationale seront abordées avec humour, du 8 au 17 décembre au théâtre de La Bordée.

Le Salon nouveau genre pour les cadeaux de Noël, cette fin de semaine à l’Église Saint-Fidèle de Limoilou, ou le spectacle de l’auteure-compositrice-interprète Basia Bulat au Petit-Champlain, font aussi partie des suggestions de Catherine Genest.

Quant à la chroniqueuse Patricia Tadros de Première heure, son premier choix va à un classique avec le Messie de Handel interprété par les Violons du Roy et le chœur de la Chapelle de Québec. « C’est un chœur d’une grande virtuosité la Chapelle de Québec, ce sont des chanteurs qui viennent d’un peu partout à travers le Canada et qui se rassemblent autour de Bernard Labadie qui connaît par cœur le Messie de Handel et le dirige à la perfection. » Les solistes invités cette année : Lucy Crow, Iestyn Davies, Allan Clayton, Luca Pisaroni, les 8 et 9 décembre au Palais Montcalm.

Aussi, Patricia Tadros retient PPS danse, qui avait présenté Danse Lhasa danse qui avait connu un grand succès. La troupe revient cette année avec le même concept, un spectacle d’envergure mettant sur scène chanteurs et danseurs pour interpréter cette fois la musique Léo Ferré. En direct sur scène Alexandre Desilets, Bia, Philippe B, Michel Faubert, entourés de musiciens et danseurs les 6 et 7 décembre au Grand Théâtre.

Finalement, un concert gratuit pour la famille vaut également le détour au pavillon Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec. Pour célébrer le temps des fêtes, l’Orchestre symphonique de Québec interprètera la Suite d’orchestre nº 1, tirée du célèbre ballet Casse-Noisette du compositeur russe Tchaïkovski. Le 11 décembre à 14 h 30.

Plus d'articles

Commentaires