Retour

Des supports à vélos novateurs à l'essai à Québec

Des supports à vélo nouveau genre sont mis à l'essai par la Ville de Québec. Deux nouvelles bornes ont été installées à proximité de la Gare du Palais et devant le Marché du Vieux-Port. Le concepteur québécois a imaginé un stationnement plus convivial pour les cyclistes.

Le support appelé VéloVoûte est muni d'un câble résistant pour barrer le vélo. Un casier permet également au cycliste de ranger son casque et ses effets personnels de manière sécuritaire.

Louis Fournier, le concepteur de la VéloVoûte a mis quatre ans à concevoir les bornes de stationnement. « Ç'a été conçu par une équipe de 20 cyclistes. On est partis du principe qu'un cycliste avait le même droit et le même besoin de qualité de stationnement qu'un automobiliste » , explique-t-il.

Au-delà du traditionnel support en vélo, Louis Fournier estime que la VéloVoûte est plus sécuritaire. « Il y a 25 ans, un vélo coûtait en moyenne 125 $. Maintenant, c'est rendu 850 $ pour des vélos de qualité. Les gens ne font pas confiance au "rack à béciks" existant », soutient-il.

Matériaux résistants

Les bornes fabriquées au Saguenay sont faites d'aluminium et sont munies de quincaillerie antivol. Les chaînes intégrées au système sont plus solides que les cadenas disponibles sur le marché.

« La chaîne est très difficile à couper, c'est de loin supérieur à ce qui se vend en magasin. C'est aussi difficile à couper que les cadenas en "u" qui sont très difficiles à briser », explique Louis Fournier.

La Ville de Québec souhaite tester la VéloVoûte au cours des prochaines semaines. « On avait beaucoup de demandes de cyclistes pour faciliter les déplacements récréatifs et utilitaires », explique le porte-parole Jacques Perron.

La Ville décidera d'ici l'an prochain si elle va de l'avant avec l'achat de ces supports à vélo.

Plus d'articles

Commentaires