Retour

Des vélos beaucerons à la conquête du monde

Une entreprise de la Beauce spécialisée dans les vélos électriques en libre-service a bien l'intention de conquérir le marché occidental.

Et elle est bien partie. En seulement trois ans d’existence, Bewegen a déjà implanté 2000 vélos dans une quinzaine de villes en Allemagne, au Portugal ainsi qu’aux États-Unis.

À elle seule, Baltimore compte 500 vélos récemment achetés à Bewegen. Ils sont déjà répartis aux quatre coins de la ville. Pas mal pour une entreprise qui a fait sa première livraison en 2015.

Le système du vélo à assistance électrique permet de donner un coup de pouce à l’usager qui a de la difficulté à gravir une côte, par exemple. Cette particularité suscite beaucoup d'intérêt chez les consommateurs, selon le président du conseil d'administration de Bewegen, Raymond Dutil.

Projet-pilote à Québec

Ironiquement, Bewegen n’est pas encore implanté dans la province où il produit ses vélos. Seule la ville de Québec compte trois vélos installés dans Saint-Roch. Le projet-pilote s'étendra jusqu'à la fin de l'été.

« C’est important que le Québec comprenne que le vélo libre électrique, ça vient de la Beauce […] Mais on parle actuellement à des villes québécoises », indique M. Dutil, citant au passage Lévis, Trois-Rivières et Laval.

Raymond Dutil croit que le vélo à assistance électrique est la voie de l’avenir dans ce domaine. L’entreprise souhaite une présence de ses vélos dans une centaine de villes d’ici 10 ans.

« Avec les demandes de soumissions des villes, on voit qu’il y a un très grand intérêt de la part des municipalités. Tout l’environnement, le côté vert, la mobilité urbaine, ça parle beaucoup. Les municipalités ne peuvent plus se permettre d’utiliser uniquement les autos pour amener les gens dans le centre-ville ».

Comment le déverrouiller?

Techniquement, le vélo peut être déverrouillé de trois façons, soit au moyen d’une application mobile, en s’abonnant sur le web ou en s’achetant une carte dans les kiosques touristiques.

Le vélo a une autonomie de 100 kilomètres.

Bewegen produit ses vélos produits à l’usine Procycle, à Saint-Georges. Son chiffre d’affaires est d’une dizaine de millions de dollars.

D'après les informations de Guylaine Bussière

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine