Retour

Des voitures de collection écrasées sous une grange dans Lotbinière

Des propriétaires de voitures de collection qui entreposent depuis des années leurs véhicules dans une grange à Sainte-Agathe-de-Lotbinière sont inquiets : la toiture du bâtiment s'est effondrée vendredi soir dernier.

Un texte de Jean-François Nadeau

Les propriétaires qui ont été informés des événements lundi matin ne savent pas tous dans quel état se trouve leur véhicule.

La grange, qui appartient à la municipalité, est une perte totale. La grange servait depuis une dizaine d'années à entreposer des voitures, dont plusieurs de collection.

Au moment de l'effondrement, 16 voitures, un bateau et des véhicules récréatifs étaient entreposés à l'intérieur.

Un des propriétaires de ces voitures, Yves Fortier, tenait à venir constater sur place l'étendue des dégâts. Il possède une Chrysler Sebring décapotable.

« C'est de la tôle, dit-il. Il n'y a pas de vie humaine en cause là-dedans. Mais quand même, c'est dommage. Quand on prend la peine d'entreposer nos véhicules, c'est parce qu'on y tient et qu'on veut les garder. C'est pas juste une valeur monétaire, c'est souvent une valeur sentimentale aussi. »

Les personnes qui entreposaient leurs véhicules dans la grange sont toutes assurées. Le problème, pour certains, c'est qu'ils ne pourront jamais remplacer leur voiture, un modèle unique de collection.

La Mustang GT Cabriolet de Robert Tremblay, un collectionneur, est un modèle difficile à trouver, qui possède des caractéristiques uniques, selon le propriétaire. Il ne se sentait pas prêt émotivement à venir voir les dommages.

Bâtiment bien entretenu

La municipalité de Sainte-Agathe-de-Lotbinière s'explique mal ce qui est arrivé. Le maire, Gilbert Breton, assure que le bâtiment construit en 1985 était bien entretenu. L'administration municipale n'a jamais reçu d'avis, non plus, qu'il pouvait y avoir de problème structurel.

Gilbert Breton souhaite connaître la cause de l'effondrement.

« À première vue, ce n'est pas la neige, affirme-t-il. Il y avait à peu près deux ou trois pouces de neige dessus, pas plus. Je n'ai aucune idée de ce qui a pu arriver. »

Comme la toiture est demeurée surélevée à certains endroits, quelques rares voitures ont peut-être été épargnées. Yves Fortier pourrait faire partie des chanceux.

« Ma voiture à moi est située sur l'autre côté de la grange, raconte-t-il, complètement sur le bord de la porte, alors on me dit que je suis peut-être parmi les exemptés des débris. »

La grange sera démolie dans les prochains jours. Le conseil municipal de Sainte-Agathe-de-Lotbinière devra aussi décider si un nouveau bâtiment sera construit.

« On a discuté avec les assurances ce matin, explique le maire. On a une rencontre de prévue mardi matin pour la suite des choses. Enlever le toit qui s'est effondré, voir les dommages. »

Malgré les lourdes pertes anticipées, tous s'entendent pour dire qu'ils sont au moins soulagés que l'effondrement de la toiture n'ait pas fait de blessés ou de victimes.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine