Retour

Desserte de l'aéroport Jean-Lesage : la direction dit vouloir trouver une solution avec le RTC

L'aéroport Jean-Lesage tend la main au Réseau de transport de la Capitale (RTC) pour trouver un moyen d'offrir une option de transport en commun aux voyageurs. L'aéroport affirme militer pour la bonification des parcours du RTC depuis au moins 10 ans.

Un texte d' Olivier Lemieux

« Quand je vois des gens marcher sur la route de l'aéroport avec leurs valises, honnêtement, je trouve ça déplorable », lance le directeur des communications de l'aéroport international Jean-Lesage au bout du fil.

Mathieu Claise n'a rien manqué du débat entourant le manque de moyens de transport pour se rendre et quitter l'aéroport de Québec. La sortie commune des présidents de la Chambre de commerce et du Centre des congrès de Québec en faveur d'une meilleure desserte de l'aéroport a le potentiel de faire bouger les choses, selon lui.

En ce qui a trait aux accusations de « conflits d'intérêts » lancées par Michel Nadeau selon lesquelles l'aéroport de Québec bouderait volontairement les options de transport en commun pour protéger les revenus générés pas ses stationnements, Mathieu Claise les balaie du revers de la main.

« Ça fait au moins 10 ans que nous demandons au RTC d'assurer un service à l'aéroport », précise-t-il.

Silence radio à la Ville et au RTC

De passage dans les studios de Radio-Canada à l'occasion d'une entrevue à la télévision française, le maire Régis Labeaume a refusé de commenter le dossier, prétextant qu'il relevait du RTC.

Du côté du Réseau de transport de la Capitale, une entrevue avec le président, Rémy Normand, a été confirmée, puis annulée en toute fin de journée.

Une porte-parole a précisé à Radio-Canada que M. Normand ne pouvait plus nous accorder une entrevue, sans donner plus d'explications.

Plus d'articles