Retour

Détruite par un feu lundi, l'usine RAD Technologies de Thetford Mines sera reconstruite

Au lendemain d'un incendie qui a lourdement endommagé les installations de RAD Technologies à Thetford Mines, l'heure est au bilan. On cherche toujours à connaître la cause exacte du sinistre qui a laissé un peu plus de 100 travailleurs sans emploi. 

Selon les premières constatations, ce serait une défaillance dans un mur qui aurait causé une étincelle qui pourrait être à l'origine du feu. Les pompiers ont eu du mal à combattre les flammes à cause des forts vents, mais aussi parce qu'il n'y avait pas de source d'eau à proximité. Des camions-citernes ont dû être utilisés. Les sapeurs ont finalement quitté les lieux vers 22 h, lundi soir. 

Il ne reste plus rien des bureaux administratifs et de l'atelier de peinture. Néanmoins, les activités ont repris dans d'autres secteurs de l'usine, comme dans l'atelier de pliage et dans celui de la préparation des pièces. 

Reprise des activités

La direction a conclu des ententes avec d'autres commerces pour y déplacer les activités. Les employés devraient être rappelés au travail d'ici jeudi. « Pour les bureaux, ce ne sera pas très compliqué. Nous rebâtirons rapidement. Pour ce qui est de l'atelier de peinture, nous avons une entente commerciale. On devrait recommencer à peinturer cette semaine. On retrousse les manches et on repart! » explique le président de RAD Technologies, Guy Bérard.

Comme l'entreprise est assurée pour ce genre de sinistre, M. Bérard espère être en mesure de reconstruire l'usine rapidement.

Rad Technologies conçoit et fabrique des produits pour tracteurs et véhicules utilitaires destinés aux secteurs agricole, forestier, municipal, commercial, résidentiel et d'aménagement paysager. L'entreprise emploie plus de 200 personnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine