Retour

Deux ans de prison pour avoir causé la mort d'un ami lors d'un jeu funeste

Alex Labbé, qui a été reconnu coupable d'avoir causé la mort de son ami François Hallée au cours d'un jeu qui a tourné au drame en février 2012 dans un rang de Saint-Benjamin en Beauce, est condamné à deux ans de prison.

Le jeune homme de 25 ans écope de 18 mois de prison pour négligence criminelle causant la mort et de six mois pour délit de fuite mortel.

Alex Labbé était au volant de la camionnette qui tirait un traîneau et un fauteuil sur lesquels étaient installés ses amis lorsque l'un d'entre eux a été percuté de plein fouet par une voiture qui arrivait en sens inverse. François Hallée, 22 ans, a perdu la vie.

L'avocat de la défense qui avait plaidé pour une peine plus clémente, de six mois d'emprisonnement, s'est dit « déçu » de la décision du juge Benoît Moulin. « Je m'attendais à avoir un peu moins », a reconnu Me Alain Dumas.

L'avocat estime que les causes récentes d'accidents mortels en Beauce impliquant de jeunes conducteurs, dont celle de Tommy Lacasse, ont des répercussions sur les peines imposées.

Malgré tout, Me Dumas croit que son client est « résigné », « qu'il va accepter son sort ». « Il s'attendait à ça », dit-il.

Même si le juge a prononcé une peine d'emprisonnement de deux ans - ce qui commande habituellement le pénitencier -, Alex Labbé pourra être incarcéré dans un centre de détention provincial, puisque les deux journées de détention préventive qu'il a passées après son arrestation sont réduites de sa peine.

La décision du juge est similaire à la position de la Couronne, qui réclamait de deux à trois ans de prison. Le juge Benoît Moulin a souligné le faible risque de récidive et les remords sincères de l'accusé.

Les proches de François Hallée, dont la mère et la sœur qui assistaient au prononcé de la peine, sont « satisfaits que la décision soit finalement rendue, que le dossier puisse se terminer et qu'ils puissent passer à autre chose, faire leur deuil », a souligné l'avocate de la Couronne, Me Annik Harbour.

Le verdict du jury dans cette affaire est un message pour les jeunes conducteurs, rappelle Me Dumas.

Le juge a aussi imposé à Alex Labbé une interdiction de conduire pour une période d'un an au terme de sa peine de détention.

D'après les informations de Yannick Bergeron.

Plus d'articles

Commentaires