Retour

Deux autres victimes de l'attentat de Québec portées à leur dernier repos

Azzedine Soufiane et Mamadou Tanou Barry, deux des six victimes de l'attentat à la grande mosquée de Québec, ont été enterrés dimanche, une semaine après les tragiques événements.

La dépouille d’Azzedine Soufiane est arrivée dimanche matin à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, au Maroc, son pays d’origine. L'homme de 57 ans a été enterré peu de temps après en présence de sa femme, de ses trois enfants et d'autres membres de sa famille.

Une proche a déclaré à la chaine de télévision marocaine 2M qu’Azzedine Soufiane avait été « victime de l’ignorance », le qualifiant de « bijou de la famille ».

Le propriétaire de l'épicerie-boucherie Assalam,qui vivait à Québec depuis près de 30 ans, a tenté de désarmer l'assaillant lorsqu'il a fait feu sur ses compatriotes réunis dans la grande mosquée à la fin de la prière.

Le Guinéen Mamadou Tanou Barry, 42 ans, a quant à lui été enterré au cimetière du Centre Islamique du Québec, à Laval. C'est la seule victime de l'attentat dont la dépouille demeure au Québec.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a promis cette semaine que les musulmans auront un cimetière dans la capitale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle