Retour

Deux femmes mortes de façon inexpliquée à Québec

La police de Québec enquête sur deux morts considérées comme inexpliquées survenues en quelques heures au centre-ville de Québec dans la nuit de mercredi à jeudi, dans deux incidents distincts.

Une femme de 41 ans a été retrouvée morte dans la nuit dans un immeuble désaffecté du quartier Saint-Sauveur.

Les services d'urgence ont été dépêchés sur les lieux à la suite de l'appel d'un ami de la dame signalant qu'elle éprouvait des difficultés respiratoires graves. À leur arrivée, les ambulanciers et policiers ont constaté le décès de la femme.

Les policiers parlent pour le moment d'une mort inexpliquée. « Ça pourrait être une mort suspecte, un acte volontaire, un problème de santé, ou encore un accident », explique Nancy Roussel, porte-parole de la police de Québec. L'unité des enquêtes sur les crimes majeurs a ouvert une enquête.

Les voisins rencontrés sur les lieux affirment que l'immeuble, situé sur la rue Marie-de-L'Incarnation à l'angle du boulevard Charest, est désaffecté depuis plusieurs années et que les va-et-vient y sont fréquents.

« C'est des drogués qui rentrent là-dedans. Il y a rien que la drogue qui va là, ce n'est pas sécuritaire pour le monde à côté », dit Jean-Claude, un voisin.

« Ça arrive par période, ils [les squatteurs] finissent par défoncer, et ils rentrent. Ça devient une piquerie, et on a beau appeler la police, ils ne font rien » ajoute Michel Couture, qui habite quelques portes plus loin.

Les pompiers de Québec également intervenus sur les lieux. À leur demande, le propriétaire de l'immeuble s'est rendu sur place pour barricader les portes et fenêtres et barrer les portes. « Il n'y avait pas de risque d'incendie imminent », plaide Annie Marmen, du Service de protection contre les incendies.

Celle-ci avance que comme le bâtiment est inoccupé, et que l'électricité était coupée, le champ d'action des pompiers était limité à la sécurité immédiate du public et à la prévention des incendies.

Femme retrouvée inconsciente dans son véhicule

Peu avant 23h00, les policiers ont été appelés par des citoyens inquiets pour la sécurité d'une femme inconsciente dans son véhicule stationné devant le 2203, chemin de la Canardière, dans le quartier Limoilou.

Sur place, les ambulanciers et les policiers sont rapidement intervenus. « Des manœuvres de réanimation ont été effectuées, et un transport vers un centre hospitalier, explique Nancy Roussel, mais malheureusement, son décès a été constaté à cet endroit-là. »

Dans ce cas aussi l'unité des enquêtes sur les crimes majeurs a ouvert une enquête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine