Le nouveau gouvernement libéral aura deux représentants dans la région de Québec. Le parti de Justin Trudeau fait un retour dans la région après une dizaine d'années d'absence en remportant les circonscriptions de Louis-Hébert et de Québec.

Les libéraux ont fait élire le jeune avocat de 27 ans Joël Lightbound dans Louis-Hébert, l'ancienne circonscription d'Hélène Scherrer, la dernière libérale élue dans la région de Québec, en 2000. Avec une majorité de 4700 voix, le libéral déloge le néo-démocrate Denis Blanchette, qui est arrivé au troisième rang.

« Je ne m'attendais pas à cette ampleur, mais je pense qu'il y avait définitivement une volonté de changement. Depuis quelques semaines, sur le terrain, je voyais que l'ouverture était grandissante vis-à-vis du Parti libéral, de notre façon de faire de la politique plus positive. Je suis enthousiasmé par les résultats, je trouve ça formidable », a lancé le nouveau député.

Dans Québec, l'économiste Jean-Yves Duclos, un professeur à l'Université Laval, a également réussi son pari. Il l'emporte avec une majorité de 1075 voix face à la députée sortante Annick Papillon, qui termine au deuxième rang. Cette circonscription n'avait pas été libérale depuis une trentaine d'années.

« J'ai senti plus particulièrement dans les deux dernières semaines que l'attitude et les valeurs de M. Trudeau en particulier, et de toute l'équipe libérale, plaisaient aux gens », souligne le nouveau député fédéral qui en était à sa première expérience en politique.

Le libéral Jean-Yves Duclos a recueilli 29 % des suffrages dans la circonscription de Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine