Retour

Deux nouveaux stationnements étagés à Place Ste-Foy

Ivanhoé Cambridge investit 60 millions de dollars pour revoir son offre de stationnements au centre commercial Place Ste-Foy, à Québec, avec l'aménagement de deux structures étagées.

Au total, le nombre de 3000 places de stationnement à Place Ste-Foy demeurera inchangé, mais les travaux permettront de moderniser les installations et de faciliter les accès au centre commercial.

Les deux bâtiments compteront quatre étages hors terre et un étage souterrain.

La création des stationnements répondra aux exigences de la Ville de Québec selon le Plan particulier d'urbanisme du secteur, mentionne Normand Hudon, architecte associé chez Coarchitecture, la firme responsable du design des nouveaux stationnements.

« Le stationnement au sol aujourd'hui, ce n'est plus permis. [...] À Sainte-Foy en général, on demande de dissimuler les voitures avec du stationnement souterrain ou couvert ».

Deux phases

La construction se fera en deux phases. Un premier stationnement, aux couleurs rouge-orangé, sera construit à compter d'avril derrière l'ancien Holt Renfrew. Ces travaux visant le regroupement de 682 places de stationnement s'échelonneront sur un an.

Le deuxième stationnement étagé, jaune et vert, verra par la suite le jour à l'ouest de l'aire de restauration rapide, en remplacement de la structure existante, désuète, qui sera démolie. Cette nouvelle structure comptera 832 places de stationnement.

Ivanhoé Cambridge mentionne par ailleurs que le nombre de places dédiées aux voitures électriques doublera et les espaces pour vélos passeront de 93 à 290. Les nouvelles structures seront équipées de capteurs numériques pour signaler les places libres.

Design inspiré de Jordi Bonet

La firme Coarchitecture s'est inspirée de l'oeuvre du muraliste Jordi Bonet pour créer les stationnements qui évoqueront l'idée d'une forêt urbaine combinée à un textile haut-de-gamme, décrit Normand Hudon.

« La direction artistique, ça a été de faire un amalgame des événements historiques qui ont été marquants pour Sainte-Foy à commencer par la forêt de chênes, le développement, l'œuvre de Jordi Bonet, les bâtiments marquants autour de l'époque moderne et ça nous a inspiré cette architecture. »

Jordi Bonet avait érigé dans le secteur en 1965 une murale de céramiques aux couleurs rouges sur la façade de l'ancien cinéma Sainte-Foy. 

Des passerelles piétonnières relieront par ailleurs directement les stationnements au centre commercial.

Les sommes annoncées jeudi s'ajoutent aux 50 millions de dollars investis dans les travaux de modernisation en cours au centre commercial.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine