Retour

Douches en CHSLD : plus de 30 000 $ amassés pour François Marcotte

Le cri du cœur lancé par François Marcotte pour financer ses trois douches par semaine en CHSLD a été entendu au-delà de ses espérances. Au lendemain de la médiatisation de son histoire, l'homme atteint de sclérose en plaques a amassé plus de 30 000 $, dépassant son objectif.

François Marcotte, 43 ans, a lancé une campagne de sociofinancement pour recueillir 25 000 $ pour payer le salaire d'un préposé qui l'aidera à se laver plus souvent sous la douche et se procurer un véhicule adapté.

Actuellement, les services offerts au Centre d'hébergement du Boisé où il réside comprennent une seule douche par semaine, ce qu'il juge insuffisant pour son état de santé. Ses parents s'endettent pour lui en payer deux autres chaque semaine.

« C'est un tsunami d'émotions. La réponse est extraordinaire. C'est vraiment au-delà de mes espérances », dit-il.

En plus des quelque 600 donateurs qui ont participé à sa campagne sur le site Gofundme et qui lui ont envoyé des mots d'encouragement, François Marcotte dit avoir été contacté par d'autres malades qui disent souffrir comme lui d'un manque de soins.

« J'ai reçu des témoignages sur Facebook de gens qui sont dans la même situation que moi, qui s'identifient à moi, qui vivent la même problématique, qui aimeraient recevoir de meilleurs soins. J'espère que ça va faire boule de neige. »

Il entend distribuer les sommes excédentaires à son objectif à des fondations qui aident les personnes vivant des situations semblables à la sienne.

Une demande en évaluation

Stéphan Pichette, le directeur général du Centre d'hébergement du Boisé, explique qu'une évaluation sera faite sous peu pour voir comment l'établissement pourrait mieux répondre au besoin de M. Marcotte. « On est ouvert à collaborer et à regarder qu'est-ce l'on peut faire de mieux », déclare-t-il.

Il ne peut toutefois pas assurer que M. Marcotte obtiendra les trois douches réclamées par semaine. « La décision ne revient pas à moi. C'est une décision qui va être dans les sphères du ministère de la Santé. »

Jeudi, le ministre Gaétan Barrette avait toutefois donné raison à M. Marcotte, affirmant en entrevue à Radio-Canada qu'« il doit avoir sa douche trois fois par semaine ».

Dans un communiqué, la direction du CIUSSS de la Capitale-Nationale a confirmé qu'elle avait eu des discussions avec le cabinet du ministre de la Santé pour discuter du cas de M. Marcotte.

La direction du CIUSSS affirme qu'elle soutiendra le Centre d'hébergement afin de « s'assurer de répondre le mieux possible aux besoins de M. Marcotte selon l'offre de soins et de services en hébergement de longue durée ». 

François Marcotte souhaite maintenant avoir quelques jours de répit pour absorber toute l'émotion générée par le tumulte médiatique et politique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine