Le maire Régis Labeaume se prépare à rencontrer les élus des municipalités de la couronne nord de Québec concernant le moratoire sur l'émission des permis de construction autour du bassin versant du Lac-St-Charles. Il compte leur expliquer que le moratoire est une question de santé publique.

« Si on ne fait pas l'unanimité, ce n'est pas grave, explique le maire. C'est évident que les conseillers municipaux des [élus de la couronne Nord] ont beaucoup de pression des promoteurs immobiliers. »

Le maire entamera sa tournée de rencontres aujourd'hui, avec les élus de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Réplique de Lac-Beauport

La rencontre avec les élus du Lac-Beauport, prévue pour le 3 mars, promet des discussions plus houleuses. Rappelons qu'en décembre dernier, la ville de Lac-Beauport avait demandé à être exclue du moratoire

Le conseiller municipal de Lac-Beauport, Marc Bertrand, espère que les discussions à venir seront constructives. Il souhaite que le maire Labeaume n'adopte pas d'attitude « d'enfantillage » à l'endroit des élus. « On est prêt à l'écouter et on va [collaborer]. Si c'est démontré que notre territoire pollue la sortie d'eau, je me tais. »

Plus d'articles