Retour

Eau potable : les assouplissements proposés par la CMQ soulagent la population

Les assouplissements proposés vendredi par la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) pour son projet de règlement sur l'eau potable semblent soulager les citoyens et promoteurs immobiliers de Lac-Delage et Stoneham-et-Tewkesbury.

Plus de 350 personnes étaient réunies à Stoneham, samedi après-midi, afin d'assister une assemblée citoyenne. Malgré la grogne anticipée, la rencontre d'information, qui s'est tenue dans une salle comble, s'est déroulée de manière plus calme que prévu. À Lac-Delage, une rencontre similaire qui s'est également tenue en matinée et a réuni une cinquantaine de citoyens. Dans un cas comme dans l'autre, plusieurs intervenants ont salué l'ouverture démontrée par la CMQ pour modifier son règlement, même si quelques inquiétudes demeurent.

« Je voudrais vous remercier pour les mesures d'assouplissement annoncées hier, a déclaré au micro le promoteur Dany Morency. On a mis 27 familles à l'abri. Merci beaucoup. »

Rappelons que la CMQ a annoncé vendredi un assouplissement imortant à son projet de règlement sur l'eau potable. Elle a annoncé que tout propriétaire d'un terrain, en date du 15 mars, pourra mener à bien son projet de construction. 

Miller poursuit sa croisade

Même s'il s'est dit rassuré pour ses citoyens, le maire de Stoneham-et-Tewkesbury, Robert Miller, continue quant à lui de s'opposer au règlement de contrôle intérimaire (RCI). Selon lui, plusieurs aspects de la nouvelle réglementation ne tiennent pas la route.

« Qu'on interdise la construction de nouvelles résidences si elles ne sont pas raccordées au réseau d'aqueduc et d'égout, au moment où on se parle, sur l'ensemble du territoire, c'est déplaisant », a-t-il déclaré à la suite de la rencontre. 

Pour sa part, la présidente de la commission d'environnement intérimaire de la CMQ, Wanita Daniele, a semblé vouloir faire preuve d'ouverture face aux citoyens qui se sentiraient toujours lésés. « Le règlement est appelé à être assoupli, a-t-elle dit. J'ai une liste d'éléments qui pourraient être modifiés au cours des prochains mois. »

Le nouveau règlement de contrôle intérimaire sur la protection des sources d'eau potable doit être voté à la CMQ mardi. 

Plus d'articles

Commentaires