Retour

École Le Sommet : la commission scolaire recule et fournira l'iPad aux élèves

La Commission scolaire des Premières-Seigneuries recule et n'obligera pas les élèves de l'école Le Sommet à se procurer un iPad avant la rentrée scolaire. Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, indique que la tablette électronique sera finalement fournie aux élèves parce qu'elle est obligatoire au programme scolaire.

« Je suis très heureux que la Commission scolaire et l'école Le Sommet aient reculé sur ce point-là et v[ont] rendre disponibles les outils technologiques », a commenté le ministre en marge du congrès des jeunes libéraux.

C'est d'ailleurs à sa demande que, la semaine dernière, le ministère avait rappelé qu'en vertu de la loi les commissions scolaires ont l'obligation de fournir l'ensemble du matériel nécessaire aux programmes d'étude.

Ce rappel avait été publié après que certains parents eurent dénoncé la facture de plus de 650 $ afin d'acheter une tablette électronique à leur enfant.

Sébastien Proulx a aussi profité de l'occasion pour rappeler que de nouvelles enveloppes budgétaires étaient disponibles pour les commissions scolaires qui souhaitent faire l'acquisition de matériel électronique.

« Il y a de l'argent dans les règles budgétaires que nous avons annoncées ce printemps, a insisté le ministre. [...] Le réseau scolaire de l'éducation a des défis en matière technologique, mais je n'ai pas l'intention qu'on passe à côté de ça. »

Dimanche, il n'a pas été possible de joindre un représentant de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries.

La Commission scolaire des Navigateurs impose aussi l'achat d'un iPad pour les élèves inscrits au programme Langue et multimédia de l'école Pointe-Lévy. Dans ce cas, la Commission scolaire soutient qu'elle a le droit de le faire puisqu'il s'agit d'un programme particulier.

Plus d'articles

Commentaires