Retour

Éduc'alcool adoucit son message pour la Fête nationale

La nouvelle campagne de publicité d'Éduc'alcool pour la Fête nationale ne présente plus de gens en état d'ébriété avancé, comme c'était le cas depuis 2011. On y voit plutôt huit personnes, dont certaines avec un verre à la main, qui ont l'air de s'amuser.

« La situation s'est tellement améliorée à Québec au cours des cinq dernières années, que nous avons décidé de passer de la phase de dénonciation de l'abus, à la phase de promotion du plaisir de la fête », précise Hubert Sacy, directeur général d'Éduc'alcool.

Même le slogan, Fêter avec passion. Consommer avec modération, détonne avec ceux des années précédentes. Celui de 2012, entre autres, faisait la distinction entre les « patriotes » et les « colons » qui avaient visiblement trop bu.

Selon Hubert Sacy, les campagnes précédentes, plus agressives, étaient néanmoins nécessaires. « Québec était devenue la capitale nationale de l'abus d'alcool lors de la Fête nationale. Les gens venaient de 250 km à la ronde pour venir exagérer et abuser. »

Assouplissements à venir

Avec le périmètre de sécurité et la présence policière accrue qui ont fait leurs preuves, le maire Régis Labeaume avance que le temps est peut-être venu d'alléger les mesures de sécurité.

« Tout le monde veut assouplir, on va assouplir évidemment et je pense qu'on va avoir une Fête nationale agréable », a laissé tomber le maire lors d'un point de presse.

Régis Labeaume n'a cependant pas voulu préciser ce qui pourrait changer cette année. « On en parlera dans deux semaines. C'est dans un mois la Fête nationale, il est trop tôt », a-t-il répondu lorsque pressé de questions sur le sujet.

Le Mouvement national des Québécoises et des Québécois, qui organise les rassemblements de la Fête nationale un peu partout dans la province, doit lever le voile sur la programmation 2016 mercredi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine