Retour

Élargissement de Laurentienne : Labeaume apporte des « propositions nouvelles »

Des discussions de dernière minute avec le maire Régis Labeaume ont incité le gouvernement du Québec à reporter, mardi matin,l'annonce de l'élargissement d'une portion de l'autoroute Laurentienne Sud.

« Ce matin avec Sam [Hamad] et M. Labeaume, on a regardé l'ensemble de l'oeuvre et il y a eu des propositions nouvelles », a commenté le ministre des Transports, Robert Poëti, sans toutefois préciser lesquelles.

La semaine dernière, le maire de Québec avait précisé qu'il souhaitait discuter de l'élargissement de l'autoroute avec le ministre Poëti, laissant entendre qu'il ne partageait pas la vision du gouvernement en ce qui a trait à l'implantation d'une voie réservée.

La rencontre entre les élus a eu lieu juste avant le point de presse qui devait annoncer l'aménagement d'une troisième voie sur Laurentienne en direction sud, entre la rue George-Muir et le boulevard Louis-XIV. L'annonce, qui devait avoir lieu à 10 h, a été annulée à une trentaine de minutes d'avis.

Les deux ministres refusent de dire qu'une divergence de point de vue avec le maire Labeaume est à l'origine de cette volte-face.

« Lorsqu'on a des projets et qu'on travaille en partenariat, si un des partenaires amène une suggestion, veut bonifier le projet, on peut tous rester sur nos positions, mais ce n'est pas mon profil, ce n'est pas celui de Sam et de M. Labeaume », a indiqué le ministre Poëti.

Le ministre des Transports dit être à la « même place » que le maire de Québec sur le fait qu'il ne faut pas retrancher de voie aux véhicules pour la donner au transport en commun. Mais il parle toujours d'une voie réservée. « L'avenir, avec la fluidité des transports, dans bien des cas, la voie réservée reste la solution », a-t-il dit.

Un projet amélioré

Le gouvernement et le maire se sont entendus pour « bonifier » le projet avant d'en faire l'annonce. Le ministre de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, dit vouloir se baser sur « le succès » de la voie réservée au transport collectif et au covoiturage sur l'autoroute Robert-Bourassa. 

La Coalition avenir Québec a profité de ce contretemps pour dénoncer la gestion du dossier par le gouvernement libéral.

« C'est de l'improvisation libérale dans ce dossier-là! La semaine dernière on avait demandé au ministre de consulter le RTC et les autorités de la Ville de Québec concernant l'élargissement de Laurentien. On constate que ça n'a pas été fait », a lancé le député caquiste Éric Caire.

Le ministère des Transports souhaite élargir à trois voies une portion de l'autoroute Laurentienne Sud entre la rue George-Muir et le boulevard Louis-XIV. Un appel d'offres a été publié en août pour la réalisation des travaux.

Plus d'articles

Commentaires