Retour

Élection partielle dans Louis-Hébert : la CAQ et QS officialisent leur candidat

Après une semaine mouvementée durant laquelle les candidats de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et du Parti Libéral du Québec (PLQ) ont jeté l'éponge, la campagne électorale dans Louis-Hébert reprend de plus belle avec la confirmation de deux candidats dimanche.

Le chef de la CAQ, François Legault, a officialisé la nomination de Geneviève Guilbault à titre de candidate du parti. Elle remplace Normand Sauvageau, qui s'est retiré après qu'une plainte pour harcèlement psychologique à son endroit, a été rendue publique.

Mme Guilbault a tenu à assurer les électeurs de son intégrité.

Âgée de 34 ans, la candidate était responsable des communications du Bureau du coroner depuis plus de huit ans. Elle s'était notamment fait connaître lors de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic.

Auparavant, elle a occupé des fonctions en communication au ministère de la Sécurité publique et au Conseil du trésor.

Mme Guilbault a commencé sa carrière en 2006 à titre d'attachée de presse adjointe au bureau du ministre de la Sécurité publique de l'époque, Jacques Dupuis.

QS dévoile son candidat

Le candidat de Québec Solidaire (QS), Guillaume Boivin, a lui aussi officialisé sa campagne dimanche.

Il indique que les électeurs sont mécontents de la controverse autour des candidats libéral et caquiste qui ont dû jeter l'éponge plus tôt cette semaine.

Le scrutin pour désigner un successeur à Sam Hamad aura lieu de 2 octobre prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine