Les images de son but gagnant en prolongation ont fait le tour de l’Amérique du Nord. De retour à Québec, la hockeyeuse Elizabeth Giguère vit encore de grandes émotions quelques jours après avoir donné la victoire à son équipe en grande finale du championnat universitaire américain (NCAA).

Un texte de Jean-Philippe Martin

L’euphorie de la victoire s’est dissipée, mais la joueuse de 20 ans ressent encore les échos de ce but spectaculaire qui a donné une victoire de 2-1 en prolongation et un deuxième titre NCAA d'affilée aux Golden Knights de l’Université Clarkson.

Depuis dimanche soir, les messages de félicitations arrivent de partout. Les demandes d’entrevue se succèdent.

« C’est un peu fou, affirme le numéro 7 des Knights. On dirait que je ne réalise comme pas encore. Je viens d’arriver à la maison et je reçois des messages. Caroline Ouellette a "retweeté" la séquence de mon but. Je ne m’attendais pas à ça, mais c’est le fun et j’en profite. »

De retour à la maison

En profiter, c'est aussi de partager cette joie avec la famille et les amis.

En congé à la maison pour la semaine, la jeune femme de Québec n’allait pas rater l’occasion de rendre visite à ses anciennes coéquipières des Titans du Cégep de Limoilou, dont elle a porté le chandail pendant trois saisons.

« C’est toujours le "fun" de revenir ici. J’ai encore plein d’amies dans cette équipe-là. Je m’ennuie tout le temps d'elles, j’ai passé trois ans ici. »

En l’espace de quelques jours, plusieurs amateurs ont découvert, grâce aux images du fameux but gagnant, cette jeune Québécoise au talent exceptionnel.

Mais chez les Titans, personne n’a été surpris de voir Eli, comme on la surnomme dans l’équipe, marquer le but de la victoire en finale.

« Nous autres, on a regardé le but et on s’est dit : “Ça, c’est Elizabeth”, raconte l’entraîneur des Titans, Pascal Dufresne. J’en ai tellement vu des buts de même à Limoilou pendant trois ans. Mais qu’elle le fasse à ce niveau, c’est impressionnant et on est vraiment fiers d’elle. »

Une inspiration

Les performances d’Élizabeth Giguère ont été non seulement remarquées par les joueuses des Titans, elles inspirent les hockeyeuses qui souhaitent elles aussi vivre la joie d’un championnat.

« On "trippe" avec les Titans, c’est vraiment une expérience formidable. Mais quand tu vois ça, tu souhaites que ça t’arrive, tu veux vivre ça », raconte Alice Fillion, une des quatre joueuses des Titans qui se joindront aux Golden Knights au cours des prochaines années.

Elizabeth Giguère reverra ses anciennes coéquipières samedi. Les Titans rendront hommage à leur ancienne attaquante avant leur match de demi-finale du Réseau du sport étudiant du Québec.

Quelques heures plus tôt, Giguère passera par le Centre Vidéotron. Elle a été invitée par les Remparts de Québec à effectuer la mise au jeu protocolaire avant le premier duel de la série face aux Islanders de Charlottetown.

Plus d'articles