Retour

Autoportrait de Paris avec chat : quand Dany Laferrière se met au dessin

Comment décrire Autoportrait de Paris avec chat, le nouveau livre de Dany Laferrière? L'homme de lettres signe ce nouvel ouvrage de la façon la plus extravagante possible en offrant aux lecteurs un carnet de réflexions alliant le journal, la fiction et le dessin. Rencontre avec un académicien iconoclaste dans le cadre du Salon international du livre de Québec.

Un texte d'Anne-Josée Cameron

« Je n'arrive pas à décrire ce livre, nous confie d'entrée de jeu Dany Laferrière, même après avoir été plongé dedans 18 mois. L'Express a parlé d'un "OLNI", un objet littéraire non identifié », ajoute-t-il en rigolant.

Autoportrait de Paris avec chat fait entrer le lecteur dans l'univers intérieur de Dany Laferrière, qui vit désormais à Paris. Le livre prend la forme d'un cahier dans lequel l'écrivain a noté ses impressions de la ville qu'il habite depuis sa nomination à l'Académie française.

Il y collige ses réflexions sur les écrivains qu'il aime et sur les gens qu'il rencontre. Surtout, il dessine.

« J'avais besoin de repos. J'avais besoin de me détendre. J'étais très tendu, ces dernières années. J'allais dire depuis le tremblement de terre de Port-au-Prince en 2010. Ensuite, il y a eu l'Académie française et tout ce chambardement que j'ai vécu. »

Un livre écrit à la main

Ce cahier comprend 320 pages dessinées et manuscrites. Dany Laferrière a donc retrouvé le geste d'écrire à la main et cela a tout changé.

« Je crois que la machine prend une importance capitale dans nos vies et qu'il faut retourner à la main. Il faut retourner au temps et retrouver le rythme naturel de l'écriture, insiste l'écrivain. Cela a changé ma vie! »

L'expérience du lecteur s'en trouve également modifiée puisqu'un livre manuscrit ne se lit pas de la même façon qu'un livre avec une police d'écriture traditionnelle.

Le lecteur doit prendre son temps pour déchiffrer l'écriture. Celle-ci est parfois minuscule ou encore insérée dans les marges. On a l'impression de gagner son accès au livre et, du même coup, d'entrer dans l'intimité de l'auteur.

Un chat imaginaire

Ce livre contient également un chat : un chat imaginaire créé de toutes pièces et que le nouveau dessinateur décrit comme « impertinent, très autonome, très indépendant ».

Dany Laferrière se défend bien de s'être créé un alter ego.« Il est plus brillant que moi, plus insolent. Il a quelque chose que je n'ai pas, cette magie d'apparaître et de disparaître! », résume-t-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine