Retour

Les nuits psychédéliques de Louis-Robert Bouchard

Jeudi soir s'amorce le quatrième chapitre du festival de musique Les nuits psychédéliques, présenté à la Coopérative Méduse. En trois soirs, une vingtaine d'artistes défileront sur la scène illuminée par les projections de Louis-Robert Bouchard, un artiste vidéo de Québec.

Un texte de Jean-Simon Fabien

Pour créer ses ambiances, Louis-Robert Bouchard conceptualise des programmes pour générer des images de synthèse qui illustreront les trois thèmes des soirées : le rêve lucide, l’acide test et la cérémonie.

Lors de la précédente édition, les projections étaient assurées par l’artiste culte Mad Alchemy qui, dans la pure tradition du psychédélisme, utilise des liquides et des alcools sur la surface de rétroprojecteurs pour créer des kaléidoscopes lumineux.

« J’ai fait une courte performance vidéo et musicale dans la dernière édition et pour cette année, François [Deschamps, fondateur et membre du comité organisateur], qui est un bon ami, m’a demandé de réaliser les projections pour tout le festival », mentionne Louis-Robert Bouchard.

Il soutient que les artistes vidéo en mesure d'offrir une telle prestation sont assez rares. « Des artistes vidéo qui font des installations, il y en a beaucoup plus, mais ceux qui sont capables d’arriver sur une scène avec un groupe, avec une performance, il y en a beaucoup moins », mentionne-t-il.

C’est plus commun à Montréal en raison de la demande plus grande, notamment d’événement comme le festival Mutek. « Mais Les nuits psychédéliques se portent bien à cette forme d’art », ajoute Louis-Robert Bouchard qui souhaite utiliser cette vitrine pour faire connaître et valoriser la création vidéo dans la capitale.

Plus d'articles

Commentaires