Retour

Émeute à la prison de Québec pour un ballon

Le refus des autorités carcérales de remettre un ballon à des détenus serait à l'origine d'une émeute survenue à la prison de Québec en mai dernier.

Un texte de Yannick Bergeron

Deux détenus ont reconnu leur participation aux événements survenus dans la soirée du 30 mai.

Mécontents de ne pas avoir obtenu un ballon pour jouer à l'extérieur, des détenus ont alors mis le feu à des matelas et des draps, causant pour quelques milliers de dollars de dommage.

Alexandre Lamarre-Coulombe et Michael Arseneau ont reconnu leur participation à l'émeute en plaidant coupable aujourd'hui au palais de justice de Québec.

Arseneault, âgé de 22 ans, a reçu un peine supplémentaire d'un an de prison pour son implication.

Quant à Lamarre-Coulombe, 26 ans, il reviendra à la cour ultérieurement pour connaître sa peine. En attendant, il suivra une thérapie pour tenter de régler des problèmes de dépendance.

Trois autres détenus font face aux mêmes accusations, mais n'ont toujours pas réglé leur dossier.

Lors de l'émeute, les pompiers avaient dû intervenir pour maîtriser le début d'incendie.

Certains détenus avaient été incommodés par la fumée. Ils n'ont toutefois pas été hospitalisés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine