Retour

Encan en ville se prépare pour sa 10e édition

Le prochain Encan en ville d'Objet-Mobilier aura lieu le dimanche 7 février prochain sur la 4e Avenue dans le quartier Limoilou. Pour sa 10e édition, l'événement mettra en vente quelque 250 objets rétro-vintage, pièces de créateurs et antiquités.

« Il y aura des trésors extraordinaires », promet Nicolas Marcoux, propriétaire-désigner aux Ateliers Lambert-Marcoux, organisateur de l'événement.

Une des missions d'Encan en ville est le devoir de mémoire. Aujourd'hui, déplore Nicolas Marcoux, beaucoup de gens mettent à la poubelle des objets qui pourraient avoir une seconde vie.

« Je pense qu'on jette rapidement aujourd'hui, peut-être trop rapidement. On ne se pose pas la question à savoir si on peut faire revivre l'objet. Alors, s'il y a quelque chose de très agréable dans ce qu'on fait, c'est de préserver et d'alimenter ce devoir de mémoire. »

Encan en ville est un événement mensuel qui gagne en popularité. À sa dernière édition, il a attiré environ 250 personnes.

Face à ce succès, Nicolas Marcoux et sa conjointe, son associée dans l'aventure, se sont fixé un autre objectif : « Créer un encan plus spécialisé pour des objets beaucoup plus particuliers, par exemple des hublots de laiton qui datent du début du XXe siècle, des tables basses de Robert Blater, le précurseur de l'architecture moderne ici à Québec, des bijoux, des coussins, etc. »

Le catalogue des objets qui seront mis en vente au prochain encan sera mis en ligne quelques jours avant l'événement. Il sera possible de le consulter sur la page Facebook d'Objet-Mobilier.

 

Plus d'articles

Commentaires