Retour

Énergie Est : Calgary et Québec au diapason 

Le maire de Québec, Régis Labeaume, et le maire de Calgary, Naheed Nenshi, défendent publiquement le même point de vue sur le projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada : ils se disent en faveur du projet, mais souhaitent avoir une meilleure discussion avec la pétrolière. 

« Il faut vraiment que la compagnie TransCanada ait des conversations, des discussions authentiques avec les gens du Québec et du Canada », a indiqué le maire Nenshi, lors d'une sortie publique dans le cadre du Carnaval de Québec.

Régis Labeaume abonde dans le même sens : « J'ai eu l'impression qu'ils croyaient qu'ils n'avaient pas besoin de discuter avec les autorités locales. »

Le maire de Québec dit ne pas en savoir assez sur ce projet de pipeline, tant sur les questions environnementales et sécuritaires que pour les retombées économiques.

Régis Labeaume compte maintenant sur le Nahed Nenshi pour engager une discussion avec TransCanada, dont le siège social est à Calgary. « Je vais envoyer ce message à TransCanada et je vais envoyer ce message au gouvernement fédéral si je peux. »

Une rencontre est prévue sous peu entre le maire de Québec et TransCanada.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »