Retour

Entente de principe entérinée à 93 % à l'Université Laval

Les membres du Syndicat des employés de l'Université Laval (SEUL) se sont prononcés à 93 % en faveur de l'entente de principe intervenue la semaine dernière avec la direction.

Le vote a eu lieu lundi lors d’une assemblée générale à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec.

« Le principal gain qui a été fait, c’est que le personnel occasionnel ne paiera que 50 % des coûts associés à l’assurance médicament », a mentionné Éric-Jan Zubryscki, conseiller syndical pour le SEUL.

Les employés de soutien ont également pu s’entendre avec l’employeur sur la question de la restructuration du régime de retraite. « La part qu’aura à fournir le syndicat se limitera à 12,4 millions plutôt qu’à 24 millions, comme le voulait l’employeur », a précisé le conseiller syndical.

Il a ajouté que les augmentations de salaire prévues dans la nouvelle convention collective correspondent à celles qu'ont obtenues les autres employés du secteur public.

La nouvelle convention collective sera en vigueur jusqu'au 31 mars 2019.

Les 1900 employés de soutien de l’Université Laval, qui étaient en grève depuis le 21 février, sont retournés au travail vendredi dernier.

Jeudi, la direction de l’Université Laval est également satisfaite de l’entente. Le vice-recteur exécutif et au développement, Éric Bauce, a affirmé que l’établissement « n’avait pas reculé sur [ses] principes ».

Plus d'articles

Commentaires