Louis Garneau, homme d'affaires, amateur d'art et de vélos antiques, lance un nouvel espace destiné au vélo, conjuguant art, histoire et commerce.

Le Vélo Espace, situé dans le même bâtiment que son magasin entrepôt à Saint-Augustin-de-Desmaures, rassemble un musée du vélo, une galerie d'art, un coin café et une boutique.

Le musée trace un portrait de l'histoire du vélo en Amérique avec des pièces datant de la fin de 19e siècle. Louis Garneau dit réaliser un grand rêve en lançant cet espace.

« Je voulais montrer aux gens ce qui s'est passé dans l'histoire du vélo, ça ne fait pas tellement longtemps, à peu près 150 ans, que le vélo s'est vraiment développé et on voit toutes les formes, les rêves des industriels », illustre-t-il.

La galerie d'art Art Factory propose par ailleurs des oeuvres réalisées par Louis Garneau, ancien cycliste et détenteur d'un baccalauréat en arts visuels à l'Université Laval.

Avec la vente des oeuvres, il souhaite aider des causes, des artistes, des athlètes, comme l'équipe nationale cycliste du Rwanda, l'an dernier.

« Je leur ai remis un chèque de 80 000 $, j'ai financé aussi une partie de l'agrandissement du Musée national des beaux-arts du Québec avec au-dessus de 150 000 $ en vendant des tableaux. [..] Art Factory a été créé pour donner au suivant »

Il voudrait également créer une fondation millionnaire pour un jour subventionner, uniquement par les arts, une équipe de compétiteurs au Tour de France.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine