Retour

Essais sous la pluie pour le Red Bull Crashed Ice

Les qualifications pour la compétition de patinage extrême Red Bull Crashed Ice, qui se tient pour la première fois à l'automne à Québec, se déroulent vendredi sous une pluie chaude, bénéfique pour la glace.

Les premiers patineurs ont testé le circuit vendredi matin. Plusieurs chutes ont pu être observées chez les athlètes, qui composent avec un nouveau circuit et une vitesse décuplée par la surface mouillée par la pluie.

Les conditions sont néanmoins parfaites à la veille de la compétition, dit Christian Papillon, directeur sportif au Red Bull Crashed Ice.

« La pluie, ce qu'elle va faire, c'est qu'elle va faire fondre le dessus de la glace avec les imperfections, ça va lisser le dessus de la piste, donc va rendre la piste encore plus rapide et plus dure aussi. Les athlètes vont avoir une meilleure grip dans la glace. »

Les conditions prévues sont également favorables pour samedi. Selon les prévisions, le ciel devrait être dégagé avec un maximum de -1 degré Celsius.

La compétition de samedi sera le premier arrêt de la Coupe du monde de patinage extrême, qui s'ouvre à Québec cette année, avec une piste de 460 mètres qui s'étend de l'Assemblée nationale à la place D'Youville.

Les athlètes sont fin prêts pour ce premier essai de la saison.

« Tout le monde a hâte. Ça fait six mois qu'on n'a pas de course, les gars s'entraînent, les filles s'entraînent. Et nous, on prépare la saison. On se demande qui vont être cette année les figures à surveiller jusqu'à la fin de la saison », dit Christian Papillon.

Les athlètes s'entraînent sur la piste jusqu'en début d'après-midi vendredi et samedi matin. La compétition officielle sera lancée à 19 h 15 samedi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine