Retour

Ex-entraîneur de hockey mineur coupable de leurre informatique sur des joueurs

Alors qu'il entraînait des adolescents, Keven Pinard-Bédard reconnaît avoir utilisé un ordinateur pour demander des faveurs sexuelles à trois de ses joueurs. L'homme de 26 ans a plaidé coupable, mardi matin, au palais de justice de Québec.

Un texte de Yannick Bergeron

Dans un cas, il a utilisé un stratagème tordu pour en venir à ses fins. Pinard-Bédard a fait croire à un joueur que certaines mères de ses coéquipiers le trouvaient attirant.

Émoustillé, l'adolescent n'a pas hésité à commettre des gestes à caractère sexuel devant sa webcam, croyant s'exécuter devant des femmes matures.

Derrière l'écran noir, c'était cependant son entraîneur qui se cachait. L'adolescent n'a découvert le subterfuge que lors de l'arrestation de Keven Pinard-Bédard qui a été expulsé par l'Association de hockey Québec-Centre.

L'homme venait d'être dénoncé par deux autres joueurs qu'il avait mis au défi de se masturber devant leur webcam.

« Il s'est senti extrêmement berné », a souligné la procureur de la poursuite concernant l'adolescent victime du subterfuge.

Keven Pinard-Bédard n'avait pas d'antécédent judiciaire. Il reviendra devant le tribunal au mois de janvier pour la détermination de sa peine.

D'ici là, il devra se soumettre à une évaluation sexologique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine