Retour

Explosion à Donnacona : 3 ans de prison pour Martin Delisle

Martin Delisle, l'homme qui a provoqué une explosion l'an dernier dans son logement de Donnacona, près de Québec, est condamné à trois ans de prison.

En mai 2016, l'homme de 40 ans avait manipulé des explosifs dans son logement de la rue Kernan. Une violente explosion s'en était suivie. Martin Delisle a même perdu la main gauche dans l'incident.

Un autre homme de 32 ans avait aussi été blessé dans la déflagration.

Selon un artificier de la Sûreté du Québec, les produits extrêmement dangereux auraient pu provoquer une explosion beaucoup plus puissante. Le juge en a d’ailleurs tenu compte dans la détermination de la peine.

« Le juge a insisté sur la dissuasion générale qui est un concept qui vise à transmettre un message à la population en général que même si on n’a pas d’intention malicieuse et malveillante à l’égard des explosifs, le simple fait d’en fabriquer ou d’en manipuler mérite une peine lourde », a expliqué Me Nicolas Poulin, procureur aux poursuites criminelles et pénales.

En raison de ses antécédents judiciaires, Martin Delisle était détenu depuis son arrestation.

La Couronne réclamait quatre ans de prison.

Avec les informations de Yannick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires