Retour

Explosion à Donnacona : un homme de 39 ans accusé 

Martin Delisle, 39 ans, fait face à plusieurs chefs d'accusation pour son implication dans l'explosion survenue le 18 mai dernier dans un appartement de Donnacona.

Le service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a procédé mercredi matin à son arrestation.

Delisle fait face à quatre accusations, dont celles d'avoir possédé et utilisé des substances explosives, d'avoir fabriqué des substances explosives et d'être responsable d'un incendie criminel provoqué par une explosion causant des lésions.

Le 18 mai dernier, des substances de fabrication artisanale ont explosé dans la cuisine d'un logement de la rue Kernan. Trois hommes se trouvaient dans la pièce lors de la déflagration. 

Martin Delisle avait subi des blessures importantes lors de l'explosion. Il s'est d'ailleurs présenté au palais de justice avec la main gauche amputée. Les deux autres hommes présents lors de l'explosion ne sont pas accusés.

La juge a ordonné que Martin Delisle demeure détenu à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus pour qu'il reçoive des traitements à l'unité des grands brûlés.

La Couronne s'est opposée à sa remise en liberté en raison de ses antécédents judiciaires. Il doit revenir en cour le 17 juin pour la suite des procédures. La Sûreté du Québec refuse toujours de mentionner la nature des explosifs fabriqués dans l'appartement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine