Retour

Expo Québec : le bilan du maire Labeaume démenti par l'opposition

Les conseillers de Démocratie Québec, le parti d'opposition à l'Hôtel de Ville de Québec, se questionnent sur les statistiques dévoilées hier par l'administration Labeaume, faisant état d'une hausse de l'achalandage cette année à Expo-Québec.

La Ville prétend que l'événement a attiré 187 000 personnes cette année contre 171 000 l'an dernier.

Or, Yvon Bussières soutient que selon les chiffres obtenus d'ExpoCité en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, ce sont plutôt 227 000 visiteurs qui ont franchi les tourniquets de l'évènement l'an dernier.

Ainsi, Expo Québec n'aurait pas connu une hausse d'achalandage de 9 % comme le prétend la Ville, mais plutôt une énorme baisse de 18 %.

« Ce n'est pas un succès cette année par rapport à l'an dernier. C'est encore une perte de croissance d'achalandage. C'est pour ça qu'on voudrait avoir l'heure juste de M. Labeaume », martèle le conseiller de l'opposition.

Des profits sur le dos des familles

Selon le bilan présenté hier, l'édition 2015 d'Expo-Québec renoue avec la rentabilité avec des profits de 160 000 $, alors que les années 2013 et 2014 avaient été déficitaires.

Yvon Bussières affirme que cette hausse des profits s'explique par la nouvelle formule de tarification.

« C'est une fête qui doit être familiale et cette année, elle n'a pas avantagé les petites familles pour les coûts », déplore-t-il.

Par exemple, une famille de 2 adultes et 2 enfants a dû payer 148 $ pour une journée avec un accès illimité aux manèges, alors qu'il en coûtait 95,50 $ l'an dernier. C'est une hausse de 55 %.

« En sortant d'ici, tout le monde avait moins d'argent dans ses poches, ce qui a permis d'avoir un surplus de 160 000 $ », soutient Yvon Bussières.

En somme, Yvon Bussières affirme que les commerçants et les exploitants de manège ont eu raison de parler d'une baisse d'achalandage importante en 2015.

Plus d'articles

Commentaires