Retour

Expo Québec : « On ne se fera pas pousser dans le dos », dit Labeaume

La Ville de Québec ne veut pas « se faire pousser dans le dos » par des « entreprises privées » afin d'accélérer la relance d'Expo Québec. C'est le message que le maire Régis Labeaume a envoyé au producteur artistique Olivier Dufour, qui déplore que la Ville tarde à lui fournir les informations nécessaires lui permettant d'élaborer son concept.

Le maire refuse de dire si un retour en 2017 est toujours envisageable. « Les gens ont des entreprises, ils veulent produire, ils veulent de l'argent, on comprend tout ça, mais notre travail c'est de gérer l'argent du monde. Alors, on va faire notre analyse à notre rythme. Quand on sera prêt, on leur dira ce qu'on a à dire », a-t-il déclaré.

Régis Labeaume laisse entendre que les travaux à la place Jean-Béliveau pourraient être un obstacle à la tenue de l'événement estival. « Dites-vous bien qu'il y en a pour trois ans de travaux à peu près. Faites juste penser à ça. On est en train de terminer nos analyses et nos agendas. C'est pas si simple que ça. »

L'équipe d'Olivier Dufour et la firme Gestev ont été choisies, en février dernier, pour réinventer la foire en prévision d'un retour en 2017. Le producteur avance qu'il est peut-être trop tard pour livrer l'événement dans les temps prévus en raison du manque d'informations.

« C'est pour quand, l'événement? Ça doit durer combien de temps? C'est pour combien de personnes? [...] C'est un minimum, de savoir ça! » dit Olivier Dufour.

Son partenaire d'affaires, Charles Gaudreau, d'Attraction Média, se montre prudent. Il souligne que le dossier est complexe. « C'est un dossier qui est gros. C'est un dossier aussi où il faut tenir compte de tout ce qui se passe en ce moment, que ce soit à Place 400e ou dans le marché public, et qui doit être intégré à tous ces dossiers-là si on veut que ça fasse du sens. »

Les deux firmes avaient jusqu'en mai pour déposer à la Ville leur proposition peaufinée ainsi que le montage financier.

L'équipe d'Olivier Dufour, à laquelle est aussi associée la firme Cossette, notamment, ne sait pas encore si le consortium travaillera en partenariat avec Gestev ou s'ils seront en compétition.

« La Ville ne va nulle part », dénonce Démocratie Québec

Les propos d'Olivier Dufour inquiètent les élus de Démocratie Québec, qui parlent d'une « mauvaise gestion du dossier ». « Les propos de M. Dufour confirment ce que nous clamons haut et fort depuis le début : la Ville ne va nulle part dans ce dossier; elle improvise », dénonce le conseiller Yvon Bussières, par communiqué.

L'opposition à l'Hôtel de Ville accuse aussi l'administration Labeaume d'un « manque flagrant de transparence quant aux données financières, à la reddition de comptes, et à l'achalandage du site ».

Elle se demande où est Vincent Dufresne, le président d'ExpoCité. Le responsable du dossier au sein de l'équipe Labeaume n'a pas voulu commenter la situation.

Expo Québec ne sera pas présenté en août pour la première fois en 105 ans. La Ville souhaite revoir le concept pour le remettre au goût du jour.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine