Retour

Fausse alerte au colis suspect au CHUL à Québec

La police de Québec a mené une intervention pendant près de deux heures au CHUL de Québec, lundi matin, pour un colis suspect. L'objet en question ne présentait toutefois rien de menaçant.

Certains employés du centre hospitaliser ont tout de même été relocalisés par mesure préventive. Le colis, que la police refuse de décrire pour fin d'enquête, a été déposé à l'intérieur de l'hôpital, autour de 8 h 25.

« Le colis suspect a été trouvé par un employé sur place qui a déplacé le colis à l'extérieur avant l'arrivée des policiers. C'est un colis qui pouvait d'apparence être menaçant », a affirmé David Poitras de la police de Québec.

Des techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec ont été appelés sur place. L'analyse du colis suspect a permis de déterminer qu'il était inoffensif.

Cette intervention policière n'a pas eu d'incidence sur les activités cliniques. « Nous avons dû relocaliser certains employés par mesure préventive le temps que les vérifications se fassent. Il n'y a pas eu d'impact pour l'accès aux soins ou aux services », explique Pascale Saint-Pierre, porte-parole du CHU de Québec.

Un vaste périmètre de sécurité a été établi dans le secteur, derrière le centre hospitalier. La situation est revenue à la normale autour de 10 h 30.

La police de Québec tente de déterminer la provenance de l'objet suspect à l'origine de ce branle-bas. Le CHU de Québec mène aussi son enquête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine