Retour

Fausse tentative d’enlèvement : une adolescente et sa famille mises en demeure

« Ça peut briser une vie ». Glenn Baribeau, l'homme qui avait été arrêté et soupçonné injustement le 14 mai dernier pour tentative d'enlèvement sur une adolescente de 13 ans au pied de l'escalier du Cap-Blanc, réclame 69 000 $ à la jeune fille et ses parents.

Plus de 6 mois après les faits, l’homme de 55 ans, qui habite le quartier du Cap-Blanc à Québec, affirme qu'il est demeuré profondément marqué par cette histoire inventée de toutes pièces par l'adolescente.

M. Baribeau, qui s’occupe de sa mère de 78 ans, avait été appréhendé chez lui par la police de Québec et détenu pendant près de 7 heures pour être interrogé. Il correspondait au profil décrit par la jeune adolescente qui avait déclaré avoir été victime d’une tentative d’enlèvement en plein jour.

Le père de la jeune fille avait dit qu'elle s'était sortie des griffes de son assaillant grâce à son taekwondo.

Glenn Baribeau raconte avoir vécu l’humiliation lorsqu’il a été amené au pied de l’escalier du Cap-Blanc devant tous les médias pour être embarqué dans une voiture de police. Il ne savait pas ce qui lui était reproché.

« C’est là que j’ai appris qu’une jeune fille de 13 ans avait été agressée. […] C’était dimanche, c’était la fête des Mères, il me semble que j’ai décidé, moi, à la fête des Mères d’agresser une jeune fille », soulève M. Baribeau encore sous le choc.

Tirer des leçons

L'homme, qui est débardeur au port de Québec, veut être dédommagé pour les inconvénients que lui et sa mère ont subis.

M. Baribeau estime que la police a bien fait son travail lors des événements. Il croit par contre que l’adolescente doit répondre de ses actions et en tirer des leçons.

L'adolescente avait admis son canular neuf jours plus tard.

L’avocat de M. Baribeau, Me Marc Bellemare, souligne que son client a subi un stress important au plan psychologique.

« Il a été paradé devant une cinquantaine de personnes, les caméras, les journalistes […] Il a été intercepté par la police, incarcéré, interrogé, photographié sous toutes les coutures, alors c’est sûr que ça a été pour lui une épreuve extrêmement traumatisante. »

Selon Marc Bellemare, Glenn Baribeau est aux prises avec des symptômes de stress post-traumatiques depuis les événements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine