Retour

Femme blessée par balle : de nombreux témoins rencontrés à Lévis

La Sûreté du Québec a rencontré une vingtaine de témoins pour tenter d'éclaircir les circonstances qui ont mené la police de Lévis à faire feu sur une automobiliste en fuite, lundi après-midi.

La conductrice devait être interrogée par les enquêteurs mardi. Elle est toujours hospitalisée.

La femme de 37 ans de Lévis présente plusieurs antécédents judiciaires. Elle devait subir un procès le 7 avril prochain pour des accusations de voie de fait et non-respect de ses conditions de libération.

Depuis une quinzaine d'années, elle a aussi été accusée pour possession de stupéfiant, menaces de mort, et voie de fait sur un agent de la paix.

Ses voisins parlent d'une personne instable qui éprouve des problèmes de consommation et de santé mentale. Lorraine Martineau raconte avoir appelé la police dimanche dernier parce que la femme était en crise.

« Elle avait garroché des choses par terre dehors. Ça faisait un petit bout qu'elle faisait ça », dit-elle.

Blessée à l'épaule

La femme présentait une conduite erratique, lundi, et elle aurait refusé d'immobiliser son véhicule. La police de Lévis a ouvert le feu, vers 13 h 30, au terme d'une courte poursuite sur le boulevard Guillaume-Couture, près de la route du Président-Kennedy.

Donald Boulanger, qui travaille non loin de l'endroit où l'incident a eu lieu est intervenu, auprès de la femme.

« J'ai vu les policiers se précipiter vers l'auto et quand je suis arrivé, ils étaient en train de menotter la dame. Je leur ai proposé mon aide. On l'a revirée sur le dos et on a immobilisé son cou », raconte-t-il.

La femme aurait été atteinte par balle à l'épaule droite. La Sûreté du Québec mène l'enquête indépendante puisqu'un autre corps policier est impliqué.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine