Retour

FEQ : P!nk en met plein la vue devant une foule monstre

L'énergie débordante de P!nk s'est déchaînée sur les plaines d'Abraham samedi alors qu'elle a rassemblé la foule la plus imposante depuis le début du 50e Festival d'été de Québec (FEQ).

Un texte de Maxime Corneau

Il s’agissait pour la chanteuse de son deuxième spectacle en quatre ans, puisqu’elle avait pris une pause de la scène pour élever ses deux enfants.

Affichant un large sourire tout au long du concert, l’artiste a su montrer à ses admirateurs à quel point elle était heureuse de revenir sur les planches.

Défi technique

L’aspect technique et technologique du concert de P!nk était un immense défi pour l’équipe du Festival. Dès l’entrée des festivaliers sur le site, près de 50 000 bracelets lumineux leur ont été distribués.

Avant le concert, le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance, parlait de ces dispositifs comme d'une prouesse technologique.

Bracelets lumineux

« Les bracelets font de la lumière. Ils sont "mappés" technologiquement, donc ils sont connectés ensemble. Les gens de P!nk sont capables de contrôler ce qu’ils vont faire avec ça et vont pouvoir créer quelque chose qui se rapproche de la vidéo. Ils vont créer des images, des formes, des interactions contrôlées par l'équipe de P!nk. »

S’ajoutaient ensuite de la pyrotechnie ainsi qu’un numéro aérien pendant lequel la chanteuse a survolé la foule en liesse tout en chantant So What.

« On est à mi-chemin entre un spectacle de musique et un show du Cirque du Soleil », disait d’ailleurs à ce sujet Louis Bellavance.

L'entrée sur scène de P!nk

La foule monstre qui s’est déplacée pour voir la vedette a aussi eu des conséquences à l’extérieur du site. Quelques minutes avant le spectacle, des milliers de personnes tentaient toujours d’accéder aux plaines d'Abraham.

La majorité des stationnements du centre-ville affichaient d’ailleurs complet.

Ce sont les chanteuses Grace Mitchell et K.Flay qui ont assumé les premières parties alors que les spectateurs arrivaient toujours en grand nombre.

Malgré la foule imposante, le porte-parole de la police de Québec, David Poitras, ne rapporte aucune arrestation. Les automobilistes devaient par contre faire preuve de patience pour quitter la Haute-Ville.

Transport en commun

La police de Québec invite d’ailleurs les festivaliers à utiliser le transport en commun pour les soirs à venir, puisque d’autres marées humaines sont attendues avec la venue des Backstreet Boys et de Metallica, notamment.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine