Retour

Fête Arc-en-ciel à Québec : des festivités plus inclusives

Les activités de la Fête Arc-en-ciel de Québec se terminent dimanche et déjà, les organisateurs se félicitent que ce 12e rendez-vous ait été « plus inclusif » que lors des années précédentes.

Cette année, les organisateurs ont mis un point d'honneur à ce que la fête soit plus ouverte aux citoyens qui ne font pas partie de la communauté LGBTQ.

« L'ouverture, c'est la clé de la lutte à l'homophobie. Il faut qu'on puisse vivre l'un avec l'autre et qu'on forme une communauté unie et diversifiée », explique le directeur-général de l'Alliance Arc-en-ciel de Québec, Louis-Filip Tremblay.

L'Alliance Arc-en-ciel de Québec estime que près de 40 000 personnes auront participé aux différents événements qui ont commencé jeudi. Le beau temps et la forte saison touristique ont contribué à ce fort achalandage. Plusieurs familles hétérosexuelles ont d'ailleurs pris part au pique-nique familial dimanche après-midi.

Plusieurs politiciens, dont Jean-Yves Duclos et Agnès Maltais, ont participé à la marche de la Solidarité qui s'est terminée devant l'Assemblée Nationale. Les deux politiciens ont prononcé un discours d'ouverture devant les marcheurs.

La députée de Québec solidaire Manon Massé, qui était aussi présente, s'est dite encouragée de voir plusieurs familles au milieu des festivités: « C'est vraiment agréable de voir ça. C'est comme ça qu'on va vaincre l'homophobie, ce n'est pas avec des lois », a-t-elle déclaré.

La Fête Arc-en-ciel se termine dimanche soir. Plusieurs artistes musicaux se produiront à la scène de la place D'Youville. Le week-end se clôturera avec un spectacle de drag queens réunissant une vingtaine de drag queens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine