Les organisateurs avaient promis un spectacle de la fête nationale sans temps mort sur les plaines d'Abraham, et ils ont tenu parole, au grand plaisir de la foule.

« Ce soir, c'est notre tour de se laisser parler d'amour parce que ce soir, c'est notre fête à tous! », a déclaré jeudi soir l'animatrice et chanteuse Marie-Mai avant de lancer le numéro d'ouverture.

Le medley qui a suivi a revisité plusieurs classiques québécois avec J'lâche pas, de Marjo, comme fil conducteur. La prestation, complexe et dynamique avec de nombreux changements de rythme, a plu à la foule qui ne s'est pas gênée pour signifier son appréciation. Le ton était donné.

Parmi les moments forts de la soirée, l'interprétation touchante et réussie de J'ai souvenir encore, par Isabelle Boulay, visait à souligner les 50 ans de la chanson de Claude Dubois.

Le passage de Corey Hart sur scène afin de chanter le célèbre Hymne à l'amour d'Édith Piaf a aussi été remarqué.

Le discours patriotique a été livré par un collectif d'artistes sous la gouverne de Kim Thúy. Des phrases marquantes de personnalités québécoises comme Gilles Vigneault ou Pierre Falardeau ont été lues à la foule.

Au total, 70 artistes ont foulé la scène durant le spectacle. Quelque 75 chansons ont été interprétées, la plupart raccourcies et lancées en succession lors de montages particulièrement efficaces.

Mission accomplie

Pour Sylvain Parent-Bédard, président de QuébéComm et de la filiale Sysmyk, qui produisait le spectacle, la satisfaction est grande.

« Je me promène à travers la foule et on me dit : "Vous avez relancé la fête nationale dans la capitale.'' Ça me fait chaud au coeur », s'est-il réjoui.

Assurément, la fête nationale a déjà attiré de plus grandes foules sur les Plaines, mais le spectacle de 2016 aura rassemblé davantage de personnes que celui de l'an dernier.

« On peut dire mission accomplie », croit Martine Desjardins, présidente du Mouvement national des Québécois et des Québécoises.

Bilan positif des policiers

Le Service de police de la Ville de Québec a signalé moins de 10 arrestations pour des incidents mineurs au cours de la soirée. Aucun incident n'était survenu aux différents points d'accès du périmètre festif.

Certains fêtards se sont plaints d'avoir été fouillés à l'entrée du périmètre festif et du site des Plaines encore cette année. Plusieurs personnes ont cependant relevé le caractère plus familial de la fête depuis quelques années.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine