La Ville de Lévis autorisera la présence simultanée de trois camions de cuisine de rue sur son territoire à partir du mois de juin.

Selon la nouvelle réglementation, les camions pourront être en activité dans deux lieux identifiés par la Ville lors de la saison estivale. Deux camions seront au quai Paquet, dans le secteur de la traverse, et un autre au parc Saint-Laurent.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, soutient que ces deux sites sont pour l’instant les seuls qui permettent la venue de camions-restaurants.

« Ça prend une masse critique pour être capable d’amener un food truck », explique-t-il.

Rassurée par son projet pilote de l’été dernier, la Ville de Lévis autorisera jusqu’à huit entrepreneurs qui seront en rotation sur les trois emplacements municipaux en fonction d’un calendrier déterminé par la Ville. Cette méthode permettra de rassurer les commerçants des secteurs touchés selon le maire.

Ce que les commerçants craignaient le plus, c’est le caractère de permanence d’un food truck dans une zone où il y a déjà une concurrence. C’est ça qu’on est venu réglementer pour conserver un équilibre.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Un réel besoin

Selon Gilles Lehouillier, la période de travaux dans le secteur de la traverse a eu un impact négatif sur les commerçants du coin. Il a même comparé le secteur à une « Beyrouth bombardée ».

Or, la situation est tout autre aujourd’hui, fait valoir le maire. « Nos fontaines d’eau ont attiré l’été dernier 2500 personnes par jour », fait-il remarquer.

Il croit que les camions-restaurants pourront garder cette clientèle dans le secteur et aider les commerçants de longue date à les nourrir.

Plusieurs critères

Les propriétaires de camions-restaurants devront toutefois répondre à plusieurs critères afin d’être autorisés à participer au programme réglementé.

Ils devront notamment détenir une place d’affaires permanente à Lévis et avoir une offre complémentaire à celle des entreprises qui sont déjà établies dans les secteurs voisins.

C’est vraiment complémentaire et ce qu’on essaie de faire, c’est de ne pas aller dans le même style de produits que ceux qui sont déjà là.

Gilles Lehouillier

Présents lors des festivals

La Ville de Lévis permettra aussi aux restaurateurs mobiles de louer un espace lors de grands événements. Ils pourront participer à deux festivals annuellement pour un maximum de 10 jours consécutifs. La provenance des camions ne sera toutefois pas réglementée pour ce cas précis.

Les propriétaires de camions de cuisine de rue pourront aussi participer à des événements privés s’ils demandent une autorisation préalable.

L’appel de dossier pour obtenir une autorisation pour l’utilisation des trois emplacements municipaux est ouvert jusqu’au 3 mars prochain.

Plus d'articles

Commentaires