Retour

Feu vert à la démolition de la maison Legendre

Construite avant 1790, la maison Legendre, à Sainte-Croix, sera détruite. La municipalité a octroyé un permis pour la démolition de l'une des plus vieilles résidences de Lotbinière.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

La décision de la municipalité fait suite à la séance publique du 3 juillet au cours de laquelle les opposants à la demande de démolition ont pu faire entendre leurs arguments.

« On considère que c’est un bâtiment qui est dangereux pour la sécurité des personnes », explique le maire Jacques Gauthier.

Une vingtaine de lettres de citoyens, d’architectes et d’historiens avaient été acheminées à la municipalité pour défendre la préservation de la maison Legendre.

Celles-ci demandaient principalement de récupérer certaines pièces de la maison pour les revaloriser ou de déconstruire la résidence pièce par pièce en vue de la reconstruire à un autre endroit.

Le maire explique avoir entendu les opposants, mais considère que la maison est trop endommagée pour entamer un processus de sauvegarde. Jacques Gauthier assure avoir été bon joueur puisqu’il n’était pas obligé de tenir une assemblée publique pour entendre les opposants dans ce dossier.

« Toute bâtisse qui a perdu plus de la moitié de sa valeur, soit par vétusté ou incendie, j’aurais pu octroyer le permis immédiatement sans passer par ce processus. Mais étant donné l’importance du bâtiment, on a décidé de procéder à l’affichage de l’avis de demande de démolition », affirme-t-il.

Le propriétaire de la résidence, Yvon Hamel, doit attendre 30 jours avant d’entamer la démolition. Durant cette période, les opposants peuvent toujours faire entendre leurs arguments au conseil municipal. Le maire mentionne toutefois « qu’un revirement de situation serait surprenant ».

Plus d'articles