Retour

Feu vert à la station-service de Sainte-Brigitte-de-Laval

Le promoteur du projet de station-service sur l'avenue Sainte-Brigitte, à Sainte-Brigitte-de-Laval, aura visiblement le feu vert de l'administration municipale pour bâtir son commerce.

La municipalité a présenté lundi soir aux citoyens présents à l'assemblée le Plan d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA) de la nouvelle station-service.

Après la présentation de ce plan, la mairesse a déclaré qu'il ne restait plus qu'une « simple formalité administrative » avant que le promoteur ait l'autorisation de construire.

Le PIIA présentait plusieurs modifications au projet d'origine. Entre autres, la bâtisse a été réduite en hauteur, l'éclairage a été abaissé et l'affiche principale a été modifiée pour être moins imposante.

« Un projet scandaleux »

Le porte-parole du groupe de citoyens opposés au projet, Didier Bonaventure, a pris la parole après la présentation. Il a dénoncé la décision de la municipalité et a demandé à nouveau le rejet du projet. Sa demande n'a toutefois pas été acceptée.

M. Bonaventure a affirmé que le conseiller municipal Alain Dufresne s'est placé en conflit d'intérêts lorsqu'il a voté en faveur de la construction de la station-service. Selon lui, la conjointe d'Alain Dufresne est la propriétaire du Duff Resto, situé juste en face du futur développement.

M. Bonaventure estime que le restaurant profitera d'un achalandage plus important si la station-service voit le jour et que pour cette raison, Alain Dufresne aurait dû s'abstenir de voter sur la question.

Après l'assemblée, Didier Bonaventure a promis de se présenter comme candidat à la mairie lors des prochaines élections. « Assez c'est assez! Trop c'est trop! On doit sortir de ce spectacle que nous donne ce conseil », a-t-il déclaré.

Plus d'articles

Commentaires