Retour

Formation accélérée pour des préposés aux bénéficiaires : Chaudière-Appalaches emboîte le pas

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches adopte à son tour un programme de formation accélérée pour les préposés aux bénéficiaires. Une stratégie pour faire face à une rareté de la main-d'oeuvre.

À partir de l'automne, les candidats pourront ainsi occuper un poste après 9 semaines de cours, alors que la durée habituelle d'un diplôme d'études professionnelles (DEP) est de 25 semaines.

Le projet vise à recruter de nouveaux préposés pour les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), particulièrement ceux de Lévis, Bellechasse, Lotbinière, Nouvelle-Beauce, Montmagny et L'Islet. Le CISSS assure que l'encadrement des nouvelles recrues sera serré dans les CHSLD.

« Ça n'a pas de maudit bon sens! Pas question de baisser les bras », lance le président de la Fédération des préposés aux bénéficiaires du Québec, Michel Lemelin, en réaction à cette annonce.

La Coalition avenir Québec (CAQ) dénonce elle aussi le lancement de cette nouvelle formation écourtée.

« Un préposé aux bénéficiaires aujourd'hui, c'est l'intervenant de première ligne tout près de nos aînés qui demande davantage et qui ont besoin de davantage. Ça demande une formation pointue, par une formation à la va-vite », s'indigne pour sa part François Paradis, porte-parole de la CAQ pour les aînés.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale a aussi lancé une formation écourtée le printemps dernier, mais n'a pas encore confirmé si l'expérience se poursuivrait cet automne.

D'après les informations d'Olivier Lemieux

Plus d'articles

Commentaires